REVE BRISE



Il pleut sur les volets et ce bruit monotone s’empare de mon être.

Les couleurs s’estompent, tout devient noir et blanc.

Dans ce profond silence

J’écoute ton absence


Ton sourire éclairait l’ombre des jours sans fin.

Je buvais tes paroles et croyais au bonheur.

Sous nos pas, les chemins écartaient les ornières.

Nous étions victorieux,

le monde était à nous.


Nul besoin de voyages, nous vivions de nos rêves.

Si l’hiver s’invitait, dans un sourire complice,

nous l’habillions d’été.

La neige devenait un grand manteau royal,

Où le bleu du ciel pur parsemait des étoiles.


Nos regards se buvaient,

Du bout de tes doigts, tendrement,

Tu caressais mes lèvres…


Nous étions le printemps

Le bonheur explosait.


Il pleut sur les volets et ce bruit monotone murmure ton absence…


Raymonde Lora-Ronco

1er prix Libre Concours Montélimar