Evasion

Dans ce coin de Provence où chantent les cigales,

Le soleil et l’amour sont invités d’honneur.

Le thym et le laurier aux armes inégales,

Courtisent la lavande aux couleurs du bonheur.

C’est un havre de paix où coule une rivière,

Serpentin lumineux cherchant l’ombre du bois,

Pour ressurgir plus loin, tout près d’une clairière

D’où s’échappaient jadis les notes d’un hautbois.

Rêvons au provençal, assis dans la borie,

S’abritant à midi pour dîner d’un croûton,

Dans ce décor tranquille où la paix se marie,

Refuge d’autrefois où dorment les santons.

Je l’imagine enfin, ne soyez pas sceptique,

La douceur du passé frôlant notre présent.

Laissez pour un instant votre esprit trop pratique

Et glissez avec moi vers ce lieu reposant.

Raymonde LORA-RONCO

Prix de Poésie Néo-Classique 2008

CROXIBI