Vers d'autres horizons…

Je me sentais glisser vers d’autres horizons,

Peuplés de rêveries aux couleurs d’espérance.

       Le ciel s’était fait bleu,

       D’un bleu dense et pur,

       Semblable au regard clair de l’enfant que je fus.

Emportés par le vent, balayant le sordide,

Des sons doux et joyeux me parlaient d’avenir

Aux teintes automnales.

                     Tandis que frémissaient les feuilles de l’érable en feu,

                     la  musique des mots m’atteignit de plein fouet.

       Et je rêve à présent d’un univers tendresse,

       peuplé de mots fleuris au parfum d’allégresse.

Je peux enfin surfer sur les vagues écumantes d’un océan de mots,

écrits par le ressac dans les sables dorés de mon imaginaire.

                     Ces phrases éphémères, ces lettres assemblées,

                     rigides ou fantaisistes

                     renaissent à marée haute sans jamais se lasser.

Je me sentais partir,

vers un proche avenir

          Où le ciel serait bleu, dans un monde enfin libre

          de croire en la beauté des êtres et des choses,

          sans craindre de se perdre.

Raymonde LORA-RONCO

Le Salon des Poètes de Lyon

2ème Prix de Poésie Adultes 2007

Section L – Poésie libre